Un mei tai maison !!

En traînant sur des forums de portage et d’autres de couture, j’ai eu très envie de faire mon propre moyen de portage.

Je n’avais jamais porté en mei tai jusque là, mais d’un coup j’ai eu très envie !

J’ai aussi découvert en même temps l’atelier Colimaçon, qui vend du tissu écharpe (entre autre) parfait pour doubler un porte bébé.

Je me suis donc attelée à trouver un morceau d’écharpe que j’aimais, et une fois trouvée à l’assortir au bambou de Colimaçon.

Pour coudre mon mei tai j’ai pris deux tutos que j’ai savamment mélangé, en ajoutant un zeste de personnalisation (notamment pour la couture du tablier qui ne me convenait pas du tout).

Les tutos sont les suivants :

Un porte-bébé maison – Tuto pour faire un Meï-Taï

http://meloncollie.over-blog.com/article-tuto-du-mei-tai-52408281.html

Pour le tablier je l’ai cousu endroit contre endroit avant de tout retourner ce qui ne fut pas une mince affaire avec la capuche, les bretelles, la lanière de taille et la poche à gérer et mettre à la bonne place (heureusement l’homme a ajouté son cerveau au mien pour trouver comment faire !). Du coup j’ai pu refaire une couture sur l’endroit pour bien solidifier le tout.

Il faut être patient et méticuleux pour faire un porte bébé, c’est pas dur mais c’est pour porter bébé, donc on a pas le droit à l’erreur !! Je ne possède aucune de ces deux qualités, mais je m’en suis sortie quand même.

Le résultat est beau, ultra confortable (merci le bambou de Colimaçon, tout doux, fluide mais super soutenant) et ma fille l’adore !!

A noter que c’est un mei tai pour grand bébé (ici 17 mois / 10kg).

Papa au mont Saint-Michel

Maman en test portage dos.

Publicités

Une cuisinière en tissu pour enfant

En navigant sur internet je suis tombée sur ce tuto. Je ne pouvais plus l’ignorer…

Un petit tour à mondial tissus, et quelques jours après voilà ma version. Dans la cuisine ou dans la chambre cette cuisinière va partout et se range quand on en a marre de la voir, ou qu’on a besoin d’une chaise en plus !!

wp-1490794326471.jpg

Avant

wp-1490794314082.jpg

Après

wp-1490794306766.jpg

Pendant

img_20170329_150009.jpg

Pendant encore

wp-1490794320049.jpg

Rangement

Si on a le matériel de base il y en a environ pour 25€ de matériel.

Cousettes de naissance inutiles.

Parce que avant que bébé ne naisse on ne peut pas réellement savoir ce dont on aura vraiment besoin et ce qui est accessoire. Et ce qui est indispensable pour les uns est inutile pour les autres.

Je vous montre donc ici mes deux gigoteuses, en taille 0-6 mois. 

L’une a servi 3 fois, l’autre, jamais…

Gigoteuse en laine et coton piqué

Le tuto est ici. La doublure et le tissu intérieur sont en laine (récupération de vieilles écharpes).

Turbulette japonisante

Ici l’intérieur est en flanelle, la doublure en molleton de coton et l’extérieur en coton piqué. Jamais servie !

D’ailleurs, si quelqu’un est intéressé…

Le tuto de celle ci c’est par .

Intérieur de la turbulette.

Tout pour la cuisine

IMG_1372

Ma petite sœur emménage dans son premier appartement! Ni une, ni deux, je sors la machine à coudre…

Et me voici lancée dans un assortiment « cuisine »

Avec les quatre torchons, découpés dans du tissu gourmand, ourlés et auxquels j’ai ajouté un morceau de tissu permettant de les suspendre :

IMG_1370Envers :
IMG_1371

Je me suis ensuite lancée dans la confection d’un essuie-main : un morceau de peignoir, du biais fait maison dans le même tissu que les torchons et une applique de ce tissu. Avec, bien sûr, au dos, le morceau de tissu permettant de le suspendre.

IMG_1365
Zoom :
IMG_1366

Puis le lot de deux maniques : une manique carrée et une manique gants, toutes deux équipées pour être suspendues.

IMG_1367

Et enfin, un sac à pain!

IMG_1368
Intérieur :
IMG_1369

Blague à tabac en jean

ENFIN ! Je l’ai faite ! Pas trop tôt, depuis le temps que j’en avais besoin d’une ! Je me faisais un blocage « c’est trop dur, je vais pas y arriver ». Une heure de travail, et si elle n’est pas parfaite, elle est très jolie !

Je me suis largement inspirée de ce tuto, tout en modifiant beaucoup de détails puisqu’en place du cuir j’ai utilisé du jean, doublé avec un tissu à motif, donc au lieu d’entailles pour la lanière j’ai fait une boutonnière, j’ai également rajouté le biais autour de la pochette ainsi que des boutons pressions afin d’être sûre que tout soit bien fermé. Pour les feuilles j’ai mis un élastique plutôt qu’une pochette afin qu’elles soient plus accessibles.

PS : le tabac c’est mauvais pour la santé 😉

Le sac à fleurs

IMG_1267
MAI : C’est l’anniversaire de Gaïa!!!

On ne déconne pas, on fait ça bien, on lui fait un sac de princesse! Bon ok, pas de princesse mais un joli sac quoi!

Le vichy blanc et vert, une doublure turquoise, des anses en bois (récupération, quand tu nous tiens!), une grosse fleur maison et des petites coutures florales (merci ma super MAC)…

Le tout largement inspiré de ce tutoriel.

Quelques heures et une bataille avec la « gentille » dadame de la poste plus tard, le colis est envoyé! Et d’après ce que j’en sais, et ce que j’en ai vu lors d’une balade lyonnaise, il plait à sa nouvelle proprio!

Zoom sur la fleur :

IMG_1268

Intérieur du sac :
IMG_1269