Fabrique moi une poupée… d’inspiration Waldorf.

Aujourd’hui je vous fait un retour sur une poupée DIY dont les kits sont vendus par fabriquemoiunepoupee.fr

img_20180124_1014401148484070.jpg

Je pense que ça s’appelle également une poupée de chiffons mais comme je ne suis pas experte en poupée je vous laisse décider.

Tout commence il y a presque un an quand je cherche quelle poupée procurer à ma fille. Je cherche quelque chose d’éthique et tac et ben c’est pas si facile ! Plastique – fabrication chinoise – poupon – baigneur je m’y perds. Et puis on me parle de quelqu’un, en Allemagne, qui fabrique des poupées d’inspiration Waldorf. Ces créations sont splendides mais sur commande et elle a plus d’un an d’attente !!

Le temps passe et je me dis qu’il me faut absolument une poupée pour ma fille parce que si j’avais un fils il l’aurait déjà sa poupée ! Quelqu’un me parle de Fabrique moi une poupée et je décide donc de me lancer. Je pars sur un modèle 32cm en tissu oeko tex.

Tout commence à réception du colis. Quel bonheur !

Tout arrive emballé dans un joli paquet cadeau.
              Le tuto, la laine, les cheveux, les tissus, et encore un paquet cadeau avec les petits accessoires.

C’est parti je me lance !

Le tutoriel est bien fait et j’avance doucement.

Deux points négatifs pour moi :

  • Je trouve que le tutoriel manque d’illustrations réelles (type photo) pour bien comprendre l’étape que l’on est en train de réaliser.
  • Au moment de l’étape des cheveux, surprise il faut savoir faire du crochet. Étape très douloureuse pour moi.

Je m’explique : globalement faire cette poupée demande un certain niveau de savoir faire en couture, rien de très compliqué mais beaucoup d’application, de concentration et être assez sûr de soi. En couture. Et la surprise, il faut aussi crocheter et moi je ne sais absolument pas. On est renvoyés vers des tutos Internet, que je trouve peu accessible à un grand débutant. Bref, au final c’est une amie qui m’a fait mon fameux rond plat. Mon ego a pris un coup… en attendant merci Deborah !!

Suggestion aux créatrices de fabrique moi une poupée : annoncer sur le site les compétences nécessaires pour réaliser les différents produits.

Points positifs :

  • Le fourrage en laine cardée. Mmh j’apprécie énormément le maintien de la qualité dans les moindres détails, et la laine change tout pour moi.

Pour l’anecdote j’avais mis sur la liste de naissance de ma grande un couffin en osier tout bio avec draps en coton bio etc. On me l’a offert. Et quand il est arrivé, grosse déception : le matelas est une mousse dégueulasse… ben non pour moi ça ne va pas avec l’éthique et tac du bio, etc. Soit on fait dans le bio, le naturel, le beau mais alors on le fait à fond. (nous avions été «obligées» avec ma maman de fabriquer un futon à la taille du couffin…) Et revenons à nos moutons «fabrique moi une poupée» partage sans aucun doute ces valeurs.

  • La qualité du colis, avec tous les accessoires nécessaires, les explications précises sur le site de ce qu’il faut en plus du kit
  • Le prix que je trouve honnête
  • La diversité proposée
  • Le tutoriel qui est très bien fait même si j’aurai aimé plus de photos
  • Le plaisir de réaliser sa propre poupée !!

 

img_20180124_1014401148484070.jpg

img_20180124_084937902758130.jpg

Avec une tenue un peu plus sportive

img_20180124_0852461786530845.jpg

Des tresses

Vous l’aurez compris, je suis super fière de moi ! Des accessoires sont en cours de fabrication, je vous les montrerai dans un prochain article.

 

 

Publicités

Bijoux Tutti Frutti

Lisa, de MakemyLemonade, est une source inépuisable (ou presque) d’inspiration.

Quand elle a publié ce DIY Tutti Frutti, je n’ai eu qu’une envie, avoir les mêmes boucles !

Bon ok, j’avoue, il y a tout de même beaucoup de DIY que j’aimerais faire, ce perfecto par exemple, mais je vais attendre d’avoir le niveau hein !

Bref, pour ces boucles, rien de plus simple : il me suffisait de rassembler le matériel. J’ai fouillé sur Alittlemercerie, et trois boutiques ont fait mon bonheur, je vous les donne en fin d’article.

Bref, une fois que j’étais lancée, rien ne m’a arrêtée, je me suis également fait le collier assorti !

parure tutti frutti

Ma parure Tutti Frutti

Les boucles Tutti Frutti

 

Mes sandales convertibles

En glanant sur internet je suis tombée sur ce super tuto aussitôt vu, aussitôt fait.

Sans vous mentir, le plus dur a été de trouver les sandales adéquates sans se ruiner, puisqu’elles vont être démontées ! J’ai farfouillé sur internet, sans rien trouver de bien convaincant, mistigriff, rien non plus. Et puis dimanche, en balade à moto, Gémo est ouvert – c’est mal je sais. Mais l’essentiel est qu’ils avaient des sandales qui fonctionnent pour ce tuto.

chaussure vide

Ni une ni deux, en rentrant à la maison je fouille dans les foulards, avec l’aide de l’Homme j’en sélectionne deux, comme ça je peux changer de chaussures avec chacune de mes tenues, sans que mon portefeuille ne devienne fou !

C’est super mignon – personne n’as les même et en plus c’est la classe !

sandale rose soie

sandale rose soie 2 En mousseline de soie

 

sandale verte

foulard en coton

 

Me voilà parée pour l’été !

Merci à clonesnclowns !

Porte monnaie papillon

Dernièrement j’ai eu pas mal de temps « d’attente » on va dire. (retrouvez pourquoi ici, très bientôt)

Et comme ma MàC n’est pas très pratique à transporter, j’ai du trouver autre chose !

Les livres ça va un moment hein !

Et j’ai retrouvé ce petit kit DMC dans les affaires entreposées depuis des années chez ma maman. La broderie ne m’a jamais particulièrement attiré mais j’ai l’esprit ouvert !

Résultat je me suis amusée comme une folle, et en plus j’étais trop fière.

Peut être même que j’y retournerai ! Qui sait !

Tuto : le débardeur brodé

Après le joli mois de Mai, viens le temps de l’été et de l’anniversaire de Virginie en Août.

Une idée originale, mon cerveau lutte,enfin pas longtemps. Je suis en plein dans la broderie, dans les perles, et la couture, évidemment. Si on met les trois dans un shaker, on en fait un bon cocktail !

Le matériel :

Un débardeur, neuf ou à recycler

Des perles (retrouvez les miennes dans cet article)

Les pompom de Lisa

Du fil à broder de différentes couleurs

Du fil à coudre + une aiguille

Le nuage brodé :

Pour réaliser le nuage brodé il vous faut le canevas (à télécharger en cliquant dessus, de rien, de rien).

Ensuite l’étape douloureuse, dont je rigole aujourd’hui. Je vous la livre en détail : comment broder mon débardeur régulièrement ? Il me faudrait les lignes dessus. Sauf que c’est un jersey, et on ne voit pas bien les fils, comme sur un canevas de broderie…

Ca c’est la situation initiale. Maligne comme un signe, je décalque mon grillage, et je le re décalque sur le débardeur :

calque débardeur

 

calque grillage nuage

Théoriquement, tout devrait être simple pour broder… Mais ça c’est la théorie, et comme on dit chez moi, « si la vie était simple ça se saurait ! »

Donc je décide de commencer ma broderie pile poil à l’endroit où le décalquage n’a pas marché … (des fois je me demande vraiment ce qu’il se passe dans ma tête !)

Et oh ! surprise ! comme je veux broder large, finalement finalement, c’est pas grave de ne pas avoir de guide !

Donc, si vous avez bien suivi, j’ai passé environ 1h à décalquer des lignes totalement inutiles …

Le nuage, une fois terminé (et le débardeur lavé pour enlever les traces de crayon gris)nuage brodécoeur brodé

J’ai ensuite brodé le coeur :

Et cousu mes différentes perles, pompom etc.

Pour le plaisir j’ai aussi cousu une étiquette « Miss Gaïa ».

Et voilà un débardeur blanc tout simple customisé !

Je ne sais pas si on aura un jour une photo du débardeur porté …